19 avril 1943

19 avril 1943


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

19 avril 1943

Avril 1943

1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Europe occupée

Début du soulèvement dans le ghetto de Varsovie

Diplomatie

Quisling rencontre Hitler à son quartier général

Afrique du Nord

La 8e armée britannique attaque la ligne Enfidaville



Celui de Joe Kubert Yossel : 19 avril 1943

En analysant l'analyse de Joe KubertYossel : 19 avril 1943, cet essai soutient que le soulèvement juif de 1943 dans le ghetto de Varsovie ne fait avancer l'histoire que de manière périphérique, malgré le titre du livre. L'histoire de Kubert sur son alter ego ne règne pas non plus en maître, même si l'inquiétude concernant le bien-être de Yossel dans le ghetto purulent influe sur la façon dont les lecteurs reçoivent l'histoire. Cet essai se concentre sur un troisième thème qui traverse le récit graphique, aussi important mais plus subtilement véhiculé : celui de la foi pendant l'Holocauste, et par conséquent comment Kubert utilise des tropes de l'histoire de l'art pour faire des remarques sur les défis de la croyance et l'agonie de sa perte. Ce faisant, cet essai soutient que Kubert bouleverse ces tropes visuels afin d'exposer comment l'Holocauste a bouleversé l'humanité sans pitié, transformant et déplaçant même les plus dévots.

University Press of Mississippi nécessite un abonnement ou un achat pour accéder au texte intégral des livres du service. Les utilisateurs publics peuvent cependant rechercher librement sur le site et consulter les résumés et les mots-clés de chaque livre et chapitre.

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour accéder au contenu en texte intégral.

Si vous pensez que vous devriez avoir accès à ce titre, veuillez contacter votre bibliothécaire.

Pour résoudre les problèmes, veuillez consulter notre FAQ , et si vous n'y trouvez pas la réponse, veuillez nous contacter .


Le "jour du vélo", Albert Hofmann a fait le premier voyage au LSD

L'auto-expérimentation courageuse d'un scientifique a conduit à un nouveau réveil.

Pouvez-vous imaginer faire du vélo avec de l'acide?

Le 19 avril 1943, Albert Hofmann, le père suisse de la médecine psychédélique, laissa tomber le diéthylamide de l'acide lysergique et partit en vélo, devenant ainsi le premier humain à trébucher sous acide. Le reste appartient à l'histoire psychédélique.

Hofmann avait synthétisé le LSD dans son laboratoire comme stimulant médical pour le système respiratoire et circulatoire en 1938, mais à l'époque il ne savait pas quels pouvoirs il détenait. Revenant sur sa découverte cinq ans plus tard, il a eu un aperçu de ses effets lorsqu'une partie de la drogue a été absorbée du bout des doigts, décrivant l'expérience comme « semblable à un rêve » et un « état d'ébriété pas désagréable. »

Intrigué, trois jours plus tard – un jour qui entrerait dans l'histoire comme le « Jour du vélo » – il a fait ce que tout scientifique responsable ferait : expérimenter sur lui-même.

Prenant une dose de 250 microgrammes dans son laboratoire, pensant que c'était une dose seuil appropriée (nous savons maintenant qu'il l'a exagérée, 200 microgrammes est la norme), Hofmann s'est allumé, s'est connecté et a abandonné pour la première fois. En moins d'une heure, sa perception a commencé à fluctuer rapidement, et il a commencé à paniquer, convaincu que son voisin était une sorcière et qu'il devenait fou. Hofmann voulait rentrer chez lui.

Malheureusement, Hofmann n'avait pas accès à une voiture en raison des restrictions du temps de guerre, il a donc dû rentrer chez lui à vélo. Le voyage a été stressant - sa vision vacillait et il avait l'impression d'être immobile - mais dès qu'il a atteint l'apogée de son état, il est revenu d'un "monde étrange et inconnu" à une réalité quotidienne rassurante.

Dans ses notes, il a poursuivi en décrivant le voyage hallucinogène qui allait inspirer une révolution contre-culturelle et, des décennies plus tard, une génération de scientifiques cherchant à exploiter les pouvoirs du LSD pour traiter les problèmes de santé mentale :

La stigmatisation des années 1960 reste difficile à ébranler, mais le LSD a lentement subi un changement de marque ces dernières années qui est beaucoup plus conforme à la vision originale de Hofmann : l'utiliser comme traitement pour les troubles psychiatriques.

Ce mois-ci, des scientifiques ont appliqué des techniques de neuro-imagerie de pointe pour découvrir ce que le LSD fait exactement au cerveau humain, dans l'espoir que la recherche sur le médicament regagne du crédit dans la communauté scientifique que Hofmann lui-même représentait fièrement.


Yossel - 19 avril 1943 - Un roman graphique sur le ghetto de Varsovie

C'est la fin de l'introduction de Joe Kubert à sa bande dessinée, racontant ses souvenirs des descriptions que ses parents firent de leur émigration aux États-Unis en 1926. Lorsque Kubert a commencé à travailler comme dessinateur en 1940, les anciens voisins de ses parents ont été déportés et assassinés là où se trouvait leur maison. Outre des sources historiques, l'histoire de Yossel est donc également basée sur les histoires de ses parents, et sur des lettres et des documents de membres de la famille et de survivants de l'Holocauste.

À l'époque du soulèvement du ghetto de Varsovie, Yossel, 13 ans, raconte son histoire, qui commence dans le village d'Ytzeran en 1941, avec l'expulsion de ses citoyens juifs et leur ghettoïsation à Varsovie. La vie quotidienne au ghetto est déterminée par la faim, la maladie, la mort de faim, la violence des occupants allemands et les déportations. Yossel, qui dessine des héros de bande dessinée d'aussi loin qu'il se souvienne, commence à documenter la vie dans le ghetto dans ses dessins. Comme son talent séduit aussi les SS, il est sauvé de la déportation, mais sa famille est envoyée à Auschwitz. Grâce à un fugitif d'un camp de concentration, il apprend ce qui est arrivé à sa famille et aux autres déportés. Yossel rejoint un groupe de jeunes adultes qui tentent de convaincre les habitants du ghetto de résister. Le soulèvement commence le 19 avril 1943&hellip

Le roman graphique de Kubert se compose d'entrées rédigées d'une sorte de journal du ghetto de Varsovie dont l'intrigue ainsi que les dessins sont très convaincants. Il utilise délibérément des dessins à la mine de plomb et ne les place pas dans les cadres noirs audacieux généralement utilisés dans les bandes dessinées, soulignant ainsi leur caractère de brouillon. Les images que nous voyons sont censées être des dessins de Yossel, racontant sa propre histoire ainsi que celle du ghetto et de l'anéantissement. Kubert se concentre sur la description des personnes, ce qui contribue largement au style narratif individualisant de la bande dessinée. L'intérêt du lecteur n'est pas d'être suscité par la reconnaissance d'images, de lieux ou de symboles souvent vus auparavant, mais par l'identification avec les vues des personnages agissants. Cette identification est réussie notamment vis-à-vis de Yossel, qui partage l'amour du lecteur pour la BD.

Les dessins du camp de concentration sont superbement impressionnants. Un prisonnier fugitif joue le rôle du narrateur et Yossel réalise les dessins de son histoire. Les dessins sont bien plus convaincants que ceux de "Auschwitz" de Pascal Croci car ils ne reproduisent pas les images souvent vues de la sélection à la rampe ou dans les chambres à gaz, mais laissent aux destinataires l'espace pour le développement de leur propre imagination en montrant des détails de l'environnement et le peuple. Ainsi, le roman graphique de Kubert fournit beaucoup plus de motivation pour les discussions.

La bande dessinée est intéressante pour l'utilisation dans l'éducation historique et politique car elle aborde la question souvent posée sur l'action de résistance juive, en utilisant un support qui est beaucoup plus attrayant pour les jeunes que les livres conventionnels. Le roman graphique décrit de nombreuses formes différentes d'action de résistance, par ex. le maintien des traditions religieuses, l'affirmation de soi au quotidien, la solidarité et la lutte armée, élargissant ainsi le terme souvent étroitement défini.

La bande dessinée peut être utilisée, comme n'importe quelle autre histoire de fiction, comme complément au travail avec des sources historiques et des textes secondaires, ou comme motivation pour d'autres études indépendantes. Il convient à tous ceux qui &ndash malgré le médium BD &ndash s'intéressent à la lecture de textes plus complets. Il ne peut et ne doit pas être utilisé à mauvais escient comme un « leurre » pour étudier les crimes nationaux-socialistes. Cela ne rendrait pas justice à l'histoire intensément racontée ni ne serait convaincante, car les dessins de Kubert seront probablement trop décevants pour les attentes du lecteur de bande dessinée habituel.


Aujourd'hui dans l'histoire, le 19 avril 1775 : « Un coup de feu entendu « le tour du monde » a commencé la guerre d'Indépendance

La guerre d'indépendance américaine a commencé avec les batailles de Lexington et Concord. Les colons américains ont rencontré les troupes britanniques à Lexington, Massachusetts et des coups de feu ont été tirés, bien qu'on ne sache pas qui a tiré en premier.

Des funérailles ont eu lieu à la Maison Blanche pour le président Abraham Lincoln, assassiné cinq jours plus tôt, son cercueil a ensuite été emmené au Capitole des États-Unis pour un service commémoratif privé dans la rotonde.

Le Connecticut est devenu la dernière des 13 colonies d'origine à ratifier la Déclaration des droits, 147 ans après son entrée en vigueur.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des dizaines de milliers de Juifs du ghetto de Varsovie ont entamé une bataille vaillante mais finalement futile contre les forces nazies.

Le général Douglas MacArthur, relevé de son commandement en Extrême-Orient par le président Harry S. Truman, a fait ses adieux dans un discours au Congrès dans lequel il a cité une phrase d'une ballade : « Les vieux soldats ne meurent jamais, ils s'effacent simplement.

"Les Simpsons" a fait ses débuts en tant que court métrage de dessin animé sur "The Tracey Ullman Show".

Les Simpson sont apparus pour la première fois dans "The Tracey Ullman Show" avant de se lancer dans leur propre série dans les années 1990. (Photo : Renard)

47 marins ont été tués lorsqu'une tourelle a explosé à bord de l'USS Iowa dans les Caraïbes. (La Marine a d'abord soupçonné qu'un membre d'équipage mort avait délibérément déclenché l'explosion, mais a déclaré plus tard qu'il n'y avait aucune preuve de cela.)

Le siège de 51 jours du complexe de Branch Davidian près de Waco, au Texas, s'est terminé alors qu'un incendie a détruit la structure après que des agents fédéraux ont commencé à se frayer un chemin dans environ 80 personnes, dont deux douzaines d'enfants et le chef de la secte David Koresh, ont été tués.

Un camion piégé a détruit le bâtiment fédéral Alfred P. Murrah à Oklahoma City, tuant 168 personnes. (Le bombardier Timothy McVeigh, qui, selon les procureurs, avait planifié l'attaque pour se venger du siège de Waco deux ans plus tôt, a été reconnu coupable d'accusations fédérales de meurtre et exécuté en 2001.)

Le cardinal Joseph Ratzinger d'Allemagne a été élu pape lors du premier conclave du nouveau millénaire, il a pris le nom de Benoît XVI.

Dzhokhar Tsarnaev, un étudiant de 19 ans recherché dans les attentats du marathon de Boston, a été arrêté après qu'une chasse à l'homme qui avait quitté la ville a pratiquement paralysé son frère aîné et complice présumé, Tamerlan, 26 ans, a été tué plus tôt en une furieuse tentative pour échapper à la police.

Raul Castro a confié la présidence de Cuba à Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez, le premier non-castriste à occuper la plus haute fonction du gouvernement cubain depuis la révolution de 1959 dirigée par Fidel Castro et son jeune frère Raul.


Il y a plus de 3,7 millions d'enregistrements dans cette collection montrant le grand nombre de voyageurs qui sont arrivés dans la ville de Boston, Massachusetts au cours des 19e et 20e siècles. Bien que les informations pour chaque personne puissent varier, Massachusetts, Boston Passenger Lists, 1820-1943 fournit généralement :

Boston, Massachusetts, fondée en 1620 est l'une des plus anciennes villes des États-Unis et accueille des voyageurs par mer depuis près de 400 ans. Située dans la partie nord-est du pays, la ville est la plus grande ville de la « Nouvelle-Angleterre » et est surnommée « The Hub » pour sa position centrale et son importance dans la région. Ces listes de passagers documentent l'attraction de Boston et des millions de personnes qui sont passées par le port, depuis les premières années de l'indépendance nationale jusqu'au milieu de la Seconde Guerre mondiale.

Explorez ces documents et découvrez de nouvelles informations que vous pouvez utiliser pour développer votre histoire familiale et poursuivre vos recherches généalogiques. Les détails que vous apprendrez vous aideront à découvrir encore plus de faits sur vos proches dans nos autres collections, y compris les archives et les journaux du Massachusetts, les recensements fédéraux et les archives militaires.


Le passage à la vapeur

Le 19ème siècle a inauguré l'utilisation de la vapeur et de grands changements dans la production de pièces de monnaie. En 1816, les rouleaux et les presses à découper sont les premières machines actionnées par une machine à vapeur. Puis, en 1833, la Monnaie a embauché Franklin Peale pour se rendre dans les monnaies en Europe pour observer leurs processus. Il rapporte de nombreuses idées d'avancées à la Monnaie et à ses équipements.

Deux ans après le retour de Peale, la Monnaie a construit des presses à frapper à vapeur sur le modèle de celles utilisées en Europe. Une seule personne actionnait une presse, laissant tomber des pièces vierges dans un tube pour les alimenter entre les matrices. La production de pièces est devenue beaucoup moins laborieuse, ouvrant de nombreux emplois aux femmes.

Les nouvelles presses ont considérablement augmenté les chiffres de production, chaque presse étant capable de fabriquer environ 100 pièces par minute. Cela, combiné à l'ouverture d'autres succursales de Monnaies, a amené la monnaie aux niveaux nécessaires à la circulation du pays. En 1857, le Congrès a adopté une loi interdisant la circulation de toutes les pièces de monnaie étrangères.

Lorsque la succursale Mints a ouvert ses portes à Charlotte, Dahlonega et à la Nouvelle-Orléans en 1838, il est devenu nécessaire de disposer de marques d'atelier pour distinguer les pièces. Toutes les succursales Mints utilisaient des marques d'atelier, mais Philadelphia – en tant que Mint originale – ne l'a pas fait. Ce n'est qu'en 1942 que la marque d'atelier de Philadelphie est apparue brièvement pour la première fois sur le nickel. Depuis 1980, toutes les pièces de Philadelphie, à l'exception du cent, reçoivent la marque d'atelier “P”.

Branche de menthe Marque d'atelier Années d'utilisation
Carson City (NV) CC 1870-1893
Charlotte (NC) C 1838-1861
Dahlonega (GA) 1838-1861
Denver (CO) 1906-Aujourd'hui
La Nouvelle-Orléans (LA) O 1838-1861, 1879-1909
Philadelphie (PA) P 1942-45, 1979-présent
San Francisco (CA) S 1854-1955, 1968-présent
West Point (New York) W 1984-présent


Les prophéties les plus célèbres de Nostradamus

Il est clair que Nostradamus n'est pas une figure surnaturelle avec des pouvoirs ou des capacités - il était juste très habile en bibliomancie, ou la pratique de deviner l'avenir en interprétant un passage d'un texte sacré, comme la Bible. En fait, le linguiste, traducteur et passionné de Nostradamus Peter Lemesurier a développé cette idée, et History a résumé ses notions, expliquant que, « [Nostradamus] croyait simplement que l'histoire se répéterait. … [Il] a prétendument sélectionné des extraits de sources plus anciennes au hasard et puis a utilisé des calculs astrologiques pour projeter sa récurrence dans le futur."

D'accord, il ne prétendait donc pas être Cassandra de Troie, mais il y a toujours quelque chose de douteux dans sa bibliomancie fondée sur l'astrologie. Alors, pourquoi tout ce battage médiatique ? Eh bien, Nostradamus a apparemment prédit plusieurs moments historiques.

Voici des extraits de plusieurs quatrains bien connus et des événements auxquels ils seraient liés :

  • La mort d'Henri II : "Il percera ses yeux à travers une cage dorée", a écrit Nostradamus. Et puis Henri II a été poignardé à travers son casque – et à travers son œil – lors d'une joute, ce qui a conduit à sa mort prématurée.
  • La révolution française: Lorsque le Tiers État a pris la Bastille et pris le contrôle de Paris, cela a semblé correspondre aux paroles du voyant : « De la population asservie, chants, / Chants et revendications / Tandis que les princes et les seigneurs sont retenus captifs dans les prisons. »
  • La découverte de la pasteurisation : "Le pasteur sera célébré presque comme une figure divine" - et, oui, le nom de famille de Louis Pasteur se traduit par "pasteur".
  • L'ascension d'Adolf Hitler : « Des profondeurs de l'Ouest de l'Europe, / Un jeune enfant naîtra des pauvres, / Celui qui par sa langue séduira une grande troupe / Sa renommée augmentera vers le royaume de l'Est », écrit Nostradamus. Dans un autre quatrain, il a également écrit "La plus grande partie du champ de bataille sera contre Hister", ce que certains pensent être une faute d'orthographe du nom du dictateur fasciste.
  • La pandémie de grippe de 1918 : "La guerre épouvantable qui s'est préparée en Occident, l'année suivante viendra la peste, si horrible que jeune, ni vieux, ni animal (survivra)." La pandémie est survenue juste après la Première Guerre mondiale, j'en ai assez dit.
  • 11 septembre 2001 : Nostradamus a parlé de "deux grands rochers" et de "tremblements" dans un endroit appelé "Nouvelle ville", bien que d'autres parties du quatrain ne semblent pas liées à ce jour tragique.

Le voyant est également crédité d'avoir prédit l'assassinat de JFK, le grand incendie de Londres et les attentats à la bombe d'Hiroshima et de Nagasaki. Et maintenant, la pandémie de COVID-19.


Marchands de l'Axe perdus sur la route de l'Afrique du Nord – 1941-1943

Le plus serviable Lorenzo Colombo, propriétaire de l'excellent Con la pelle appesa a un chiodo blog a mis du temps pendant le confinement à taper la liste. Il a résumé comme « coulé » quelques navires qui se sont en fait échoués et considéré comme des pertes totales : Sebastiano Venier (Jason) , Régulus , Vettor Pisani , Naples , etc. Ceux-ci ont été perdus à tous les effets et à toutes fins aussi bien que s'ils avaient été coulés. La liste n'inclut pas les navires de guerre et les navires coulés au port pour quelque raison que ce soit.

La liste n'inclut pas non plus les navires de transport naval tels que les briquets F allemands (voir ce lien ) ou les navires mineurs tels que Motovélière , petits cargos à voile qui étaient notamment très utilisés en cabotage.

Le SS Oriani, perdu contre les bombardiers Blenheim de l'escadron n°105 de Malte, le 11 septembre 1941.

Voir ce lien .

Pertes par année

Le total de 230 navires perdus est indiqué ci-dessous. La liste permettra de comparer les réclamations par ex. avion basé à Malte contre les pertes réelles, et devrait donc aider les chercheurs.

Je remercie Lorenzo pour la permission de le republier ici avec quelques mises en forme mineures.


Campagne d'Afrique du Nord

La campagne d'Afrique du Nord, ou guerre du désert, a eu lieu dans le désert d'Afrique du Nord pendant la Seconde Guerre mondiale entre 1940 et 1943. L'Afrique du Nord est une région généralement considérée comme comprenant l'Algérie, l'Égypte, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, le Soudan, la Tunisie et le Sahara occidental. Avant la Seconde Guerre mondiale, les puissances européennes occupaient des positions de longue date dans la région. L'Algérie était une colonie de la France, la Libye de l'Italie, et les Britanniques tenaient deux points minuscules mais stratégiques en Méditerranée : Gibraltar au niveau du détroit s'ouvrant sur l'Atlantique et Malte en son centre. La France et en particulier la Grande-Bretagne ont fortement influencé l'Égypte en raison de leur copropriété du canal de Suez. L'influence allemande était faible et il n'y avait pas de bases américaines. L'Italie était un membre à part entière de l'alliance de l'Axe mais n'était pas aussi engagée dans l'agrandissement territorial que l'Allemagne. Jusqu'en juin 1940, les États-Unis espéraient que l'Italie pourrait être tenue à l'écart malgré ses penchants philosophiques, de la même manière que Franco n'entraînait pas l'Espagne dans la guerre. Cependant, cinq jours après l'invasion de la France par les Allemands, l'Italie déclara la guerre à la Grande-Bretagne et à la France le 10 juin 1940. S'exprimant à l'Université de Virginie ce jour-là, Roosevelt expliqua clairement la position de son gouvernement :


Voir la vidéo: What a holiday today for 19 April 2019