Salluste

Salluste

Gaius Sallustius Crispus (Sallust) est né Amiternum au pays des Sabines en 86 av. Il devint tribun de la plèbe en 52 av. J.-C. où il acquit la réputation d'être un fervent partisan des populares. En 46 avant JC Jules César le nomma gouverneur de la province d'Afrique.

Après l'assassinat de César, Salluste se retire de la vie politique et passe son temps à écrire des livres d'histoire. Seulement deux d'entre eux, La guerre de Jugurthine et La conspiration de Catilina ont complètement survécu. Nous n'avons que des fragments du livre qu'il a écrit sur l'Empire romain.

Salluste mourut vers 35 av.

Les rois se méfient plus des bons que des mauvais, et craignent toujours les hommes de mérite... les Romains... ont introduit un nouveau système dans lequel l'autorité était partagée entre deux dirigeants élus annuellement ; la limitation de leur pouvoir, pensait-on, les empêcherait d'être tentés d'en abuser.

Les Romains, dit-il (le roi Jugurtha), étaient des hommes dépourvus de sens de la justice et d'une cupidité insatiable, les ennemis communs de toute l'humanité... leur soif d'empire les faisait considérer tous les rois comme des ennemis potentiels. « En ce moment, reprit-il, je suis l'objet de leur attaque, comme les Carthaginois l'étaient il y a quelque temps... Ainsi va continuer : ils choisiront toujours la victime la plus riche qu'ils pourront trouver.

Les classes inférieures... dont la capacité de gagner ou d'obtenir du crédit dépendait uniquement du travail de leurs mains, laissaient leur travail pour suivre Marius, considérant leurs propres besoins comme moins importants que son avancement. Le résultat fut que les nobles furent vaincus et, pour la première fois depuis de nombreuses années, un nouveau venu en politique fut élu consul.


Voir la vidéo: Louis de Funès: La Folie des Grandeurs 1971 - Collecte des impôts